V, 5), • Un honnête libraire, nommé G***, s'avisa d'imprimer une histoire générale qu'il assurait être de moi, et il me le soutenait à moi-même (VOLT. Othon, I, 1), • Ta gaie humeur soutient ta bonne mine (TH. Pens. J'ai soutenu une honorable guerre contre Charles-Quint empereur et roi d'Espagne. Sous les grandes futaies où le massif est soutenu, le calme est si complet que les feuilles mortes qui couvrent le sol se décomposent sur la place même où elles sont tombées, Bull. Sponsored Content. On a commandé cinq cents hommes pour soutenir les travailleurs. Conserver sa santé, sa vigueur, sa fraîcheur, au delà du temps ordinaire. Soutenir la gageure, pousser une entreprise jusqu'au bout. [V+que+Gindic • V+comp]↕, gros morceau de charpente (poutre)[Classe], mur de soutien d'une maison ou de bâtiment[Classe], pièce qui permet de soutenir verticalement[Classe], munir d'un soutien, d'un support matériel[Thème], étançon, étançonner, étançonnement[Thème], aide, appui, étai, secours, soutien, support - fixe-chaussettes, jarretelle, jarretelles, jarretière - support - support - appui, support - appuyer, étançonner, soutenir[Dérivé], munir d'un support, d'un soutien matériel[Classe], propping up, shoring, shoring up (en) - appui, étai, support - étayage, soutènement[Dérivé], donner de la force (physique ou morale)[Classe], faire naître un sentiment, un état affectif[Classe...], faire passer qqch de soi à qqch ou qqn d'autre[Classe...], aider, encourager, soutenir - conditions, état[Hyper. ], serment - affirmation, assertion, déclaration - affirmation - affirmation, assertion, déclaration - déclarant - jureur - affirmable, assertable (en) - affirmer, soutenir - réclamer - claim (en) - arrogator (en) - prétendant - disclaimer (en)[Dérivé], emploi (objet d'une activité rémunérée)[Classe], travail et activité professionnelle[termes liés], aide, soutien - ressource, source de revenus - gagne-pain[Hyper. Cet ouvrage, ce discours se soutient bien, toutes les parties en sont bien traitées. Pet. et je vis ! • Quoi ! 15 août 1685), • Cette constance par laquelle, n'ayant pu vaincre la violence de la destinée, elle en a si noblement soutenu l'effort (BOSSUET Reine d'Anglet. Martin wants to go to the beach. Il se dit de sensations excessives auxquelles on résiste. à Mme de Grignan, 1er avr. 1687), • Ils vivaient de leur chasse dans leurs chaumières, et, par une sage économie, ils soutenaient fort bien leur noblesse (LESAGE Est. et lég. Reliable and affordable class management software for dance, gymnastics, martial art, tennis club, etc. Terme de marine. Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l'envoi de votre newsletter. Faire soutenir, s'est dit pour faire souffrir, faire endurer. 22 nov. 1688), • Accoutumées par leur faiblesse même à cacher leurs secrets, elles [les femmes] soutiennent ces rôles singuliers [la possession] avec plus de constance que les hommes (VOLT. t. I, liv. Start a 30 day free trial now! Soutenir une discussion. Il se dit d'un sujet, d'une matière qui donne des forces à l'auteur. 2.prétexter quelque chose, lui donner valeur d'argument ; présenter des arguments pour étayer ses dires. Se soutenir dans sa route, ne pas la perdre par l'effet de la dérive et des courants qui peuvent vous contrarier. Les uns et les autres sçavoyent bien qu'ils seroyent soustenus.... après arriverent pour le soutien des uns messieurs l'Admiral.... un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire), anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle, est motorisé par Memodata pour faciliter les. rouge sur blanc To tempt you back into the kitchen sample the flavours of world cuisine for less with our winter sale. Être approuvé, en parlant d'une composition littéraire. Profess. 7.intervenir en faveur de qqn qu'on accuse ou accable. Synonymes et antonymes du mot travailler. Massif soutenu, massif de grands arbres sans interruptions. Ce qui nous a soutenu le coeur contre la douleur.... Je suis dans un état à plaindre, où j'ai souhaité cent fois que, si un Dieu la soutenait [la nature], elle le marquât sans équivoque, Il se trouve qu'à Tourney et à Ferney je nourris cent cinquante personnes ; on ne soutient pas cela avec des vers alexandrins et des banqueroutes, Des plus vils animaux Dieu soutient l'existence ; Ils sont, ainsi que nous, les objets de ses soins, Il emploie tous ses revenus à décorer les églises, à soutenir les ouvriers indigents, et à soulager les infortunés de toutes les classes, Cette pauvre Bertillac est devenue passionnée.... de l'insensible Caderousse.... il lui a fait mettre en gage ses perles, pour soutenir un peu la bassette, Quoique vous ayez reçu bien des petites sommes qui devraient vous avoir soutenue, De pareils raisonnements aveuglaient le gouvernement, au point qu'il ne se lassait pas de faire continuellement de nouveaux efforts pour soutenir cette compagnie, Il s'est trouvé un homme [M. de Montmartel] qui a soutenu le crédit de la nation par le sien [dans la guerre de 1740], crédit fondé à la fois sur l'industrie et sur la probité. IV, 6), • Misérable ! Advertisement. Lett. Soutenez votre cheval dans cette descente. Soutenir le faix, le fardeau des affaires, en avoir l'administration principale. 24 janv. tr.) Soutiendrez-vous un faix sous qui Rome succombe ? • NB : asséner, combattif, évènement, interpeler, imbécilité, etc. ), • Après cette grande foule d'hommes et d'affaires qui l'environnait, il s'était lui-même réduit à une espèce d'oisiveté et de solitude ; mais il la sut soutenir (BOSSUET le Tellier. 29. (LA BRUY. II, 1), • Le marquis : Quoi ! 209)— Bastons ieres [tu étais] por soustenir Le cors ke je voi enviellir ; Fils, c'as-tu fait ? Société centrale d' Agriculture, 1872, p. 572). serm. Une course, une marche soutenue. Être appuyé, défendu, en parlant d'opinion, de doctrine. Soutenir le pour et le contre. 23. Cette hypothèse ne peut soutenir un examen approfondi, Instit. 8. 3. 1 déc. v. tr. Soutenir une dépense, y subvenir, en faire les frais. II, 6), • Les pensées pures, qui le rendraient heureux [l'homme], s'il pouvait toujours les soutenir, le fatiguent et l'abattent (PASC. t. II, p. 358), • Cette pauvre Bertillac est devenue passionnée.... de l'insensible Caderousse.... il lui a fait mettre en gage ses perles, pour soutenir un peu la bassette (SÉV. stratag. Endurer avec une suffisante fermeté. Synonymes et antonymes du mot donner. anc.  | Privacy policy Terme de peinture. serm. (expression québécoise) Pédaler dans la choucroute. Le cours des effets publics se soutient, il reste au même taux, il ne baisse pas. Voir le bilan des dons pour le DES VI). Terme de marine. Comment. ), • Les mutins n'oseraient soutenir ma présence (RAC. Panég. Il voudrait pour m'aimer que j'eusse d'autres charmes, Que l'éclat de mon sang, mieux soutenu de biens.... C'est leur fantaisie [des maréchaux] de vouloir qu'on les traite de monseigneur ; et ce doit être aussi la vôtre, soutenue de la raison, de ne le point faire, L'auteur allègue toute l'Écriture, soutenue, comme il dit lui-même, de toute la tradition, Les uns soutenus par leur seule foi, et les autres par leur passion. Temple du Goût. Jouer, Dictionnaire de la langue françaisePrincipales Références. Une voix soutenue, une voix qui ne baisse ni ne s'élève. non, À tant de défauts, l'auteur [Dorat] avait joint la maladresse de choisir pour son héroïne Mlle Dubois, très jolie créature, mais peu faite pour soutenir une pièce, La noblesse est bien peu de chose, quand elle n'est pas soutenue par de grands biens, Comme Athalie était soutenue par le pathétique de la religion, Partout où la leçon n'est pas soutenue par l'autorité, et le précepte par l'exemple, l'instruction demeure sans fruit, Ma nièce de Coligny.... soutiendra dignement la grandeur de cette succession, Ils vivaient de leur chasse dans leurs chaumières, et, par une sage économie, ils soutenaient fort bien leur noblesse, Lorsqu'il fallait soutenir la majesté du prince, Soutenons à l'envi les grands noms de nos pères, Régnez, et de ce rang soutenez mieux la gloire. (Louis XII, François 1er). • Je ne pourrais pas soutenir de voir mes deux enfants malades (SÉV. donner exemple. Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l'envoi de votre newsletter. • Vous avez assez soutenu l'État, qui est attaqué par une force invincible et divine (BOSSUET Reine d'Anglet.) ], aide, appui, étai, secours, soutien, support - fixe-chaussettes, jarretelle, jarretelles, jarretière - support - support - appui, support[Dérivé], affirmer, maintenir, soutenir - déclaration, proclamation - communicant, communicateur[Hyper. d'éduc. On dit dans un sens analogue : Cet espoir, cette illusion, cette pensée le soutient. Il donne tout son bien aux pauvres. Lett. Cette personne se soutient bien. Voir plus d'idées sur le thème Tatouage, Idées de tatouages, Tatouage de lotus. Tous droits réservés. Translate from French Comment pourra-t-il [le nouvel enrichi] soutenir ces odieuses pancartes [billets d'enterrement] qui déchiffrent les conditions et qui font rougir la veuve et les héritiers ? sav. Argent synonyme soutenu. Mém. Bourg. • J'allais de tous côtés encourager les nôtres, Faire avancer les uns, et soutenir les autres (CORN. 25 août 1762), • On ne saurait imaginer une espièglerie mieux soutenue ni plus heureuse (J. J. ROUSS. t. IV, p. 351). III, 3), • Le pauvre M*** [Fouquet], qui était ivre de sa faveur, et qui a soutenu héroïquement sa disgrâce (SÉV. 2 mars 1689), • Vous avez voulu soutenir les extrêmes honnêtetés de M. de Vivonne.... il me semble que je vous vois prendre en votre courage ce que vos forces vous refusent (SÉV. Donner en toute propriété. Voir les statistiques des propositions Synonymes travailler dictionnaire-synonymes.com; Synonymes travailler les … Terme de manége. Aussi bien j'ai résolu de ne pas faire une longue lettre ; si pourtant je savais quelque chose de réjouissant, je vous le manderais assurément ; car je ne m'amuserais pas à soutenir cette sotte gageure, Je n'ai soutenu que cinq ou six pages : je meurs de peur que vous n'en puissiez lire davantage. Défendre quelque chose, se ranger du côté de quelque chose. EN. Il ne serait plus en place, si on ne le soutenait. Elles seront également utilisées sous réserve des … 2), • Ce goût ne se soutint pas (J. J. ROUSS. III, 14), • Comme Athalie était soutenue par le pathétique de la religion (VOLT. Phèdre, I, 3), • L'une des plus bizarres [coutumes chez les Chinois] est de rendre les pieds des femmes si petits, qu'elles ne peuvent presque se soutenir (BUFF. III). - Dorante : Oui, je prétends la soutenir (MOL. Brut. Soutenir le gouvernement. Soutenir le courage de quelqu'un, l'empêcher de se laisser aller au découragement. • Contact : crisco.webmestre at unicaen.fr, • Taille et couleur : ), • Un jour il [Cyrus] soutint l'attaque d'un ours, et le terrassa (ROLLIN Hist. • Une sainte résolution formée, soutenue longtemps au milieu du monde même (MASS. Veux-tu soutenir que cela n'est pas véritable ? Le chêne ne put soutenir la force du vent. Tel écrit récité se soutint à l'oreille, Qui, dans l'impression au grand jour se montrant, Ne soutient pas des yeux le regard pénétrant, Cette tragédie [Pompée], qui est en effet d'un genre particulier, qu'il serait très dangereux d'imiter, se soutient par les beaux morceaux de détail, Nous ne nous soutenons pas dans la vertu par notre propre force, Votre personnage remplirait dignement une comédie parfaite ; car il ne se dément point, et se soutient toujours également, Constantin et Irène firent religieusement exécuter les décrets du septième concile ; mais le reste de leur conduite ne se soutint pas, C'était là [dans le sénat] que se formaient les desseins qu'on voyait se soutenir par leur propre suite, Tout se soutient dans cet homme [le nouvel enrichi] ; rien encore ne se dément dans cette grandeur qu'il a acquise, dont il ne doit rien, qu'il a payée.